Le Comité national de gestion de la lutte sénégalaise a déclaré « sans verdict » le dernier combat qui a opposé le lutteur Baboye à Lac de Guiers II.

La décision de la commission d’arbitrage de la plus haute instance de la lutte sénégalaise a été prise mercredi. La décision infirme le verdict rendu après un combat de 16 secondes à l’issue duquel la victoire avait été attribuée à Lac de Guiers II sur le lutteur pikinois Baboye. Le pikinois défait sur la base de la règle des quatre appuis, avait, après avoir reconnu sa défaite dans un premier temps, saisi cette instance pour contester le verdict des arbitres.
Selon le vice-président du CNG de lutte Cheikh Tidiane Ndiaye, il faut comprendre par ce résultat qu’il ne s’agit pas d’un combat nul, mais sans verdict. « Un nul suppose un combat au bout duquel, après le temps réglementaire, aucun des lutteurs n’a pu obtenir la victoire. La décision que le CNG vient de prendre est différente. Elle veut dire qu’il n’y a pas de verdict », a-t-il déclaré sur les ondes de la radio RFM. Nous reviendrons sur cette décison du CNG et surtout les conséquences et la réaction des walo-walo  ainsi que les différents acteurs de la lutte

Publicités
Published in: on 23 août 2009 at 14 h 20 mi  Laisser un commentaire  

Encore un « quatre appuis »

Baboye contre lac de guiers 2La der de la saison s’est jouée hier avec une déception des amateurs de lutte ! En effet il a fallu que 15 secondes pour que Lac de Guiers 2 vienne a bout de Balla beye 2 grâce la règle dite des quatre appuis !

Lac de Guiers 2 a remporté 11 victoires en 11 confrontations dans l’arène et, avec cette victoire, il s’est ouvert les portes de la Cour des grands selon les spécialistes de la lutte avec frappe.

 Il va sans doute garder sa suprématie et «son invincibilité histoire «d’immortaliser la mémoire de Alioune Sèye, Gora Seck et surtout de son entraîneur Mama Sow, qui ont, laissé leur vie dans un accident de la circulation, le 20 juin dernier», en se rendant à Saint-Louis.

Ce combat organisé par la structure Luc Nicolaï Promotion, clôturait la saison de lutte avec frappe au Sénégal.

Maintenant que la saison est terminée, il faudra sans doute faire le bilan et tirer les leçons et surtout corriger  certains points du règlement  notamment cette règle des « 4 appuis ». En effet  nombreux sont les amateurs qui sortent de ces combats éclairs et gagnés grâce à  ce point faible du règlement qui faudrait –il le rappeler  avait été supprimé dans le passé et  réintroduit dans le règlement il ya de cela 2 ans !

Published in: on 10 août 2009 at 8 h 08 mi  Laisser un commentaire